Quelle est l'origine de la souffrance ?

 

 

- Un choc, un traumatisme qui se transforme en trauma, c’est-à-dire qui s’installe dans l’être, dans sa psyché, qui laisse une trace : perte d’un être cher qui devient un deuil pathologique, agression verbale, physique, changement brutal, subi ou sentiment d’un échec cuisant personnel ou professionnel

 

- Des micro-chocs répétés qui créent une fragilité, une vulnérabilité voire des blessures : difficultés relationnelles récurrentes, sentiment répété d’être incompris, pas entendu, pas valorisé, pas aimé

 

- Des choix, des comportements qui donnent l’impression de partir à contre-courant de soi-même. Cela peut aller jusqu’à se sentir étranger à soi-même, ne pas se sentir maître de sa vie


Ces situations et événements génèrent de la souffrance dans la mesure où ils ne sont pas exprimés, pas dits, pas nommés. Pas dit parce qu’accompagnés d’un sentiment de honte ou pour ne pas inquiéter ou parce que « ce n’est pas si grave » ou simplement parce que soi-même on ne s’en rend pas compte. La personne les garde en elle ce qui crée un enkystement, une empreinte, laisse une trace douloureuse.

 

 

Retour à SITUATIONS DE SOUFFRANCE

Retour à l'ACCUEIL