Qu'est-ce que la souffrance ?

 

 

Autant le terme douleur s’applique au corps physique, autant celui de souffrance concerne plus le domaine psychique. « J’ai mal » dit un enfant qui est tombé et s’est blessé le bras, le genou, après un choc sur le bitume. « Je suis mal » dira plutôt un adulte qui souffre, qui lui aussi a vécu un choc ou a laissé des micro-fissures faire leur chemin en lui.


La souffrance peut être assimilée à un déséquilibre interne, psychique ou émotionnel. Sur un plan purement mécanique, ce serait comme un système grippé, qui ne peut plus  fonctionner de manière fluide parce qu’à un ou plusieurs endroits, le mécanisme est gêné. 


La vie psychique de l’être humain ne se résume bien entendu pas à un assemblage de roues, pistons et autres mécanismes aussi complexes soient-ils. Mais quelle que soit la vision de l’être que chacun a, la souffrance correspond bien à un frottement qui crée un inconfort allant de la simple gêne au mal-être profond.

 

 

Retour à SITUATIONS DE SOUFFRANCE

Retour à l'ACCUEIL